Ethereum : définiton

ethereum logo

Ethereum est une plate-forme informatique open source, ce qui signifie que son code source est disponible en libre accès sur internet, base sur la technologie Blockchain. Attention, il ne faut pas confondre Ethereum et Ether (ETH), Ethereum désigne le réseau tandis qu’Ether désigne la crypto monnaie qui en découle.

La plate-forme Ethereum a été créée en 2015 par un développeur canadien, Vitalik Buterin, dans le but de fournir aux développeurs un outil permettant de créer des applications décentralisées et collaboratives.


Qu’est ce que l’Ether ?

Ether (ETH) est une crypto monnaie utilisée dans les transactions du réseau Ethereum. Comme le bitcoin, il a vu sa valeur monter en flèche en peu de temps. A ses débuts, en janvier 2016, l’ether se négociait autour de 1€, un an et demi après, en septembre 2017, son prix était supérieur à 300€, ce qui fait de lui le concurrent le plus sérieux du bitcoin. Mais comme une centaine d’autres crypto monnaies, valeur d’Ethereum reste volatile et peut fluctuer fortement en l’espace d’une journée.

Vous pouvez consulter le cours actuel de l’ether en euro sur convertisseur a droite de cette page.


Comment fonctionne l’Ether ?

Ether, comme les autres crypto monnaies, utilise un registre numérique partagé (ledger) où toutes les transactions d’ether sont enregistrées. Il est accessible publiquement, entièrement transparent et très difficile à modifier rétroactivement.

C’est ce qu’on appelle la Blockchain ou chaîne de blocs en francais. Cette blockchain est créée par un processus que l’on appelle ‘’minage’’ ou ‘’Ethereum mining’’, que l’on va décrire ci dessous.

Les mineurs sont chargés de vérifier des transactions d’Ether regroupées en ‘’blocs’’ et de les sécuriser cryptographiquement en résolvant des algorithmes complexes. Il faut environ 14 secondes pour traiter un bloc de transactions.

Une fois traités, les nouveaux blocs sont ajoutés à la blockchain, et le mineur ou les mineurs qui ont traités le bloc reçoivent une  » récompense de bloc « , c’est-à-dire un nombre fixe de jetons d’ether. La récompense est actuellement de 5 ETH, mais elle peut être réduite à mesure que la crypto monnaie se développe.

On peut résumer le processus de minage Ethereum en trois étapes :

  • Le mineur regroupe les dernière transactions de crypto monnaie en un  » bloc « .
  • Le bloc est ensuite sécurisé cryptographiquement puis ajouté à la blockchain existante.
  • Le mineur gagne en un bloc en récompense, qui correspond à 5 Ethers, qu’il peut réinjecter directement sur le marché.

Comment fonctionne Ethereum ?

La blockchain d’Ethereum est très similaire à celle de Bitcoin, mais son langage de programmation permet aux développeurs de paramétrer à l’aide d’un logiciel les règles auxquelles sont soumises les transactions dans la blockchain. Ce logiciel est connu sous le nom de smart contract ou contrat intelligent en français.

Si un contrat traditionnel définit les conditions contractuelles entre deux parties, un smart contract fait la même chose mais il s’assure aussi qu’elles sont bien respectées à chaque transaction. Le logiciel smart contract exécute automatiquement une transaction dès que les conditions prédéfinies sont remplies, éliminant ainsi le retard et les frais liés à l’exécution manuelle d’une transaction.

Pour prendre un exemple simple, un utilisateur d’Ethereum pourrait créer un smart contract afin d’envoyer une certaine quantité d’Ether à un ami automatiquement tous les premiers jours du mois. Pour ce faire, il lui suffit de décrire cette action dans le code de la blockchain, ce qui pourrait être comparé à la configuration d’un transfert bancaire automatique.

On peut résumer ce processus en trois étapes :

  • Un nombre fixe de personnes anonymes conviennent d’un ensemble de conditions et un contrat est codé dans la blockchain.
  • Lors d’une transaction les conditions établies dans le smart contract sont vérifiés.
  • Une fois vérifiées, les termes du contrat sont exécutés entre les personnes concernées.

Cette idée fondamentale peut être appliquée à des montages beaucoup plus complexes et son potentiel est illimité. Des projets se développent déjà dans les domaines de l’assurance, de l’immobilier, des services financiers ou juridiques et du crowdfunding.

Les smart contracts offrent également un certain nombre d’avantages supplémentaires :

  • Ils éliminent les intermédiaires, ce qui donne à l’utilisateur un contrôle total et minimise les coûts supplémentaires.
  • Ils sont enregistrés, cryptés et diffusés sur une blockchain publique, où tous les participants peuvent voir l’activité du marché.
  • Ils éliminent le temps et les efforts nécessaires au traitement manuel des documents administratifs.

Bien sûr, les contrats intelligents sont encore très récents et ne sont pas encore parfaits. Par exemple, toute erreur commise lors de la création du smart contract peut entraîner des résultats irréversible une fois exécuté.


Qu’est-ce qu’un portefeuille Ethereum ou Ethereum wallet ?

Un portefeuille de crypto monnaie est fondamentalement la même chose que ce soit pour l’ether, le bitcoin, le litecoin ou d’autres cryptos.

Voici la première chose que vous devez savoir : aucun jeton d’ether n’est réellement stocké dans votre Ethereum Wallet. Les ethers sont en fait stockés dans la blockchain Ethereum et le portefeuille permet d’interagir avec cette blockchain. Le portefeuille contient une clé privée et une clé publique qui permettent de vous identifier et de vous connecter à la blockchain afin d’y effectuer des transactions ou de vérifier votre solde de crypto monnaies.

Il existe deux types de portefeuilles, en ligne ou hors ligne.

Un portefeuille en ligne comme son nom l’indique stocke vos clés en ligne. Ils sont facilement accessibles depuis n’importe où, à condition d’avoir accès à Internet. Toutefois, ce n’est pas la meilleure option car ils peuvent être piratés et nécessitent de faire confiance à un tier pour sécuriser vos clés. C’est la meilleure solution pour effectuer des transferts de crypto monnaies fréquemment.

Les portefeuilles hors lignes, au contraire, permettent de stocker vos clés hors ligne. Ces portefeuilles sont moins pratiques à utiliser mais ils ont beaucoup moins de chances d’être piratées. C’est la meilleure solution pour stocker une grande quantité de crypto monnaies.