Quelles sont les applications de la blockchain ?


blockchain applications et idées

Une erreur très fréquente quand on parle de crypto monnaies est de les considérer seulement comme de l’argent et non comme un outil. La technologie Blockchain, sous-jacente aux crypto monnaies, a un potentiel bien plus important que d’être un simple moyen d’échange et de stockage de valeur. La flexibilité innée de Blockchain lui permet de répondre à une variété de besoins dans divers secteurs d’activités. Comment et quelles sont les industries qui pourraient être prochainement impactées par la technologie Blockchain ?


Les services financiers

L’industrie financière est évidemment la première impactée par l’apparition des crypto monnaies qui est l’application la plus populaire et la rampe de lancement de la Blockchain. Le problème majeur avec les systèmes bancaires d’aujourd’hui est qu’ils sont absolument nécessaires. Nul ne peut s’en passer et pourtant les clients ne tirent que peu de profit de leurs interactions avec les banques. La situation est encore pire quand les personnes n’y ont pas du tout accès.

Les crypto monnaies et la ‘’Blockchain Technology’’ peuvent universellement rectifier cette situation. Avec un smartphone et une connexion Internet, n’importe qui peut effectuer des opérations bancaires, démarrer une entreprise et recevoir des paiements. En l’absence d’une autorité centralisée de surveillance, les services financiers de la blockchain donneraient le pouvoir à l’individu, lui offrant des solutions sans taux d’intérêt ni frais d’intermédiaire.

La tendance n’est pas à éliminer les banques mais de travailler avec elles, ce qui pourrait faire économiser jusqu’à 20 milliards de dollars au secteur en éliminant les coûts d’infrastructure et d’intermédiaires.

Une crypto monnaie, dénommée Ripple, a été créée dans ce but, ce qui a attiré l’attention de nombreuses banques, notamment la banque centrale de l’Arabie Saoudite. Sa force découle de sa rapidité de traitement d’un très grand nombre de transactions simultanées entre les banques à l’échelle mondiale.

Une autre crypto monnaie à surveiller dans ce secteur est OmiseGo. Il s’agit d’une plateforme basée sur Ethereum qui a un objectif très clair : offrir une gamme complète de services financiers et de paiement à tout individu. Ils se concentrent sur les nombreux citoyens qui n’ont pas de compte bancaire. Leur plateforme est conçue pour être compatible avec toutes les devises numériques ou non.


Les services d’édition

C’est un exemple d’application blockchain plutôt inattendue de la blockchain, mais l’industrie de l’édition peut elle aussi bénéficier de la décentralisation.

Aujourd’hui, l’industrie de l’édition est en grande partie sous le contrôle d’un petit groupe d’éditeurs. Il peut être difficile pour un écrivain encore méconnu de percer dans l’industrie, et son succès est dicté par ces éditeurs. L’édition numérique et Internet ont facilité la tâche des écrivains, mais même là, l’échelle et la reconnaissance de l’édition traditionnelle font toujours défaut.

Une plateforme comme Authorship est prête à renverser le système actuel. Les éditeurs peuvent choisir de publier numériquement des écrivains et d’imprimer leurs livres. Le système garantit aux rédacteurs de recevoir leurs droits d’auteur. Les écrivains peuvent aussi écrire et publier sans l’aide d’un éditeur. Les traducteurs pourront également recevoir l’approbation et leur salaire des éditeurs s’ils choisissent de traduire une œuvre.

La leçon à tirer ici est que la blockchain peut intervenir pour égaliser les mécanismes financiers et s’assurer que chacun reçoit sa juste part.


Les services de location d’immobilier

Trouver une maison ou un appartement, interagir avec les propriétaires, s’occuper du dépôt de garantie et établir des règles de base sont des tâches complexes et fastidieuses. Les jeunes qui arrivent dans le monde du travail ont un besoin réel de solution pour simplifier l’accès au logement, de préférence sans la participation de tiers.

Rentberry, une plateforme de location de biens immobiliers basée sur une blockchain, cherche à répondre à cette problématique. Le service utilise des contrats intelligents, ou smart contract blockchain, pour faciliter la recherche et la location immobilière. Parce qu’il relie directement les propriétaires aux locataires, il élimine les agents et leurs frais. Il est également plus facile pour les propriétaires et les locataires potentiels de s’entendre sur les conditions.

Un autre service similaire, Atlant utilise lui aussi des contrats intelligents, mais il se concentre un peu plus sur l’achat d’une propriété.

Beetoken est un autre projet dans le secteur de l’immobilier. Ils visent à établir un réseau d’hôtes et d’invités, sur le modèle d’Airbnb, mais sur une blockchain. Les utilisateurs d’Airbnb sont souvent confrontés à des problèmes de fausses critiques ou avis. Ces problèmes pourraient être résolus grâce à la fiabilité et la neutralité qu’apporte la blockchain.


Les services de santé

La santé est un pilier de toute économie nationale. Malheureusement, cette industrie est difficile à moderniser à grande échelle et est entravée par des processus lourds et des infrastructures désuètes.

Les données des patients sont un élément crucial de l’industrie médicale. Le stockage sécurisé et l’accès à ces données sont possibles grâces à la blockchain. L’industrie de la santé pourrait alors s’associer à d’autres industries, comme les assurances. ICON (ICX) travaille à la création d’un écosystème où ce type de collaboration pourrait exister.

Patientory, qui a amassé plus de 7 millions d’euros en trois jours dans le cadre de son ICO Blockchain, vise à améliorer ce secteur en offrant aux intervenants un espace sécurisé pour stocker et gérer les données des patients. Leur public cible est composé de patients, de prestataires de soins et d’organismes de soins de santé. Les patients peuvent ainsi facilement accéder à leurs données et les transmettre aux organismes compétents, qui pourront avoir un historique complet de la santé du patient, si ces informations ont été correctement collectées au préalable. Ce système de stockage des documents est moins coûteux, plus sûr et plus efficace.

DokChain vise lui aussi à fournir des solutions moins chères et plus efficaces pour le traitement des données de patients.

Gem et Tierion sont deux autres projets de la blockchain qui œuvrent dans le domaine de la blockchain santé.


L’industrie de la musique

Tout comme l’édition qui favorise les maisons d’édition, l’industrie de la musique est aussi injustement structurée en faveur des grandes maisons de disques. Les services de streaming sont aussi controversés et ne sont pas la solution parfaite pour les musiciens. Le streaming musical est désormais le présent et l’avenir de ce secteur, mais il faut une fois de plus veiller à ce que les artistes touchent ce qu’il leur revient de droit.

Une grande partie des recettes tirées de la vente d’album va aux maisons de disques. Certains musiciens ont donc choisi de sortir leurs albums directement pour leurs fans. De plus en plus d’artistes commencent à accepter les crypto monnaies comme moyen de paiement directement sur leurs boutiques en ligne.

Deux startups populaires de la blockchain tentent d’apporter une solution à ces problèmes, Mycelia et Ujo Music.

Mycelia pourrait profiter aux artistes de plusieurs façons. Imogen Heap, qui a fondé Mycelia, a écrit dans le Harvard Business Review qu’elle pense que la blockchain peut aider à certifier une musique sous copyright d’une manière simple qui convient à la fois aux fans et aux artistes. Le ‘’passeport créatif’’ est un des atouts majeurs de la plateforme, c’est la carte d’identité musicale d’un artiste, regroupant ses œuvres, ses informations et ses dates de concert.

Ujo Music a également reçu le soutien d’Imogen Heap. Les artistes peuvent publier, certifier et être rémunérés pour leur travail grâce à Ethereum. Il facilitera également la découverte et le soutien des artistes par la communauté.

Voise est une plateforme qui met l’accent sur le streaming et qui se développe avec les mêmes intentions.


Les services de communication et de messagerie instantanée

Les services de communication cryptés sont de plus en plus populaires avec Telegram en tête de file.

Aujourd’hui, de nouveaux systèmes de communication basés sur la blockchain comme Slack, Kik et Telegram sortent de terre et lancent des levés de fond ICOs. Ces services ont pour objectif de sécuriser des communications de bout en bout. Le nombre potentiel d’utilisateur est immense et le besoin de communications sécurisées se fait de plus en plus ressentir auprès du grand public.

Copy link