Qui est Satoshi Nakamoto ?

Les monnaies numériques ont révolutionné la finance et la façon dont les gens perçoivent le concept de monnaie. Les monnaies numériques qui utilisent la cryptographie pour sécuriser leurs transactions et leur création sont appelées cryptocurrencies, ou crypto monnaies en français. Ceux sont les premières monnaies décentralisées, ce qui signifie qu’aucune banque ou intermédiaire ne contrôle leur utilisation.


Satoshi Nakamoto : mythe ou réalité ?

sigle bitcoin

Créée en 2009 par Satoshi Nakamoto, le bitcoin est la première et la plus valorisée des crypto monnaies au monde. En décembre 2017 elle a atteint sa valeur la plus élevée a de son existence, soit plus de 18 000 € pour un bitcoin. Depuis, la valeur d’un bitcoin est tombée et s’est stabilisée autour de 7 000 € (mai 2019).

Contrairement aux devises réelles comme l’euro ou le dollar, le bitcoin n’est soutenu par aucune organisation centrale (comme la Banque de France ou un état) ou par un bien physique (comme l’or). Le système Bitcoin se base sur une technologie révolutionnaire : la Blockchain.

Le créateur du bitcoin, Satoshi Nakamoto, est également crédité de l’invention de la première base de données de la Blockchain, qui a posé les fondations nécessaires à l’émergence de nouvelles formes de crypto monnaies comme l’Ethereum et le Litecoin. Cependant, malgré le fait que Nakamoto est une figure si importante dans le monde de la finance moderne, on ne sait pas grand-chose de ce créateur.

Satoshi Nakamoto est imaginé comme un homme d’origine japonaise dans la quarantaine, mais le fait est que personne n’en est vraiment sûr. On ne sait pas si Nakamoto est un homme, une femme ou un groupe d’individus, car le mystérieux créateur est resté anonyme.

Mais d’où vient le nom Satoshi Nakamoto si personne ne sait vraiment qui est cette personne ?

Un profil en ligne sous le nom de Satoshi Nakamoto a été utilisé pour la première fois sur le site Web de la Fondation P2P en 2008, site communautaire où les premiers articles sur le bitcoin ont été publiés. Un autre compte, sous le même nom, a publié la version 0.1 du logiciel bitcoin sur la plateforme de partage de logiciel open-source Sourceforge en 2009.

Nakamoto a également communiqué avec les utilisateurs par email pendant quelques années après la sortie du logiciel, mais n’a plus été impliqué dans le projet Bitcoin depuis 2011. L’anonymat de Nakamoto n’a pas empêché les gens d’essayer de découvrir sa véritable identité. Un article de Newsweek, paru en 2014, affirmait avoir découvert la véritable identité de Nakamoto et désignait un Américain d’origine japonaise à la retraite vivant en Californie, Dorian Prentice Satoshi Nakamoto.

Mais Dorian Nakamoto a nié tout rôle dans la création de bitcoin et affirmé qu’il n’est pas Satoshi Nakamoto. Le lendemain de la parution de l’article de Newsweek, un commentaire du Satoshi Nakamoto original sur le site P2P postait simplement « Je ne suis pas Dorian Nakamoto ».

Un autre article, paru cette fois-ci dans le New York Times, affirmait que le créateur de bitcoin était un Américain d’origine hongroise nommé Nick Szabo. Bien que la carrière et l’intérêt de Szabo pour le bitcoin puissent indiquer son implication dans la création de la première crypto monnaie, il a lui aussi nié être Satoshi Nakamoto.

Beaucoup de gens ne semblent pas se soucier de qui est Nakamoto, et à moins que Nakamoto décide un jour de sortir de l’ombre, il n’y a pas grand-chose que nous puissions faire pour découvrir son ou ses identités, et probablement pas grand chose à en tirer non plus.

Le bitcoin n’est pas quelque chose qui est apparu soudainement, mais qui a été créé en s’appuyant sur les idées de plusieurs personnes pendant plusieurs décennies. Et bien que Satoshi Nakamoto ait contribué à repousser les limites de l’industrie, il n’était pas la seule personne capable de le faire. La plupart du code open-source a été réécrit par un groupe de programmeurs dont l’identité est connue.

Cependant, malgré son anonymat, la fortune de Satoshi Nakamoto est estimée à plus de 20 milliards de dollars et il pourrait être dans le top 50 des personnes les plus riche du monde, d’après le magazine américain Forbes.

Pour l’instant, l’identité du « père des crypto monnaies » reste donc un mystère. Mais ces technologies continueront d’avoir des effets durables sur notre vision et notre utilisation de l’argent dans le futur.